Sport sur ordonnance ?



Quelques définitions :


Le sport santé :


Selon le Ministère des Sports, le sport santé recouvre la pratique d'activités physiques ou sportives qui contribuent au bien-être et à la santé du pratiquant aussi bien physiquement que psychologiquement et/ou socialement, conformément à la définition donnée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).


La pratique du sport santé contribue :

  • au maintien de la santé chez une personne en bonne santé (prévention primaire);

  • à améliorer l'état de santé des personnes souffrant d'une maladie chronique (prévention secondaire) ;

  • à prévenir l'aggravation et/ou la récidive de la maladie chronique (prévention tertiaire).



"lutter contre l'inactivité physique est devenu un enjeu majeur de santé publique"


L’activité physique adaptée ?


L'activité physique adaptée (APA) se définit comme une activité physique ou sportive adaptée aux capacités de personnes à besoins spécifiques : atteintes de maladies chroniques, vieillissantes, en situation de handicap ou vulnérables.


Elle mobilise des connaissances scientifiques pluridisciplinaires pour évaluer les ressources et les besoins des individus et concevoir avec eux des dispositifs et des projets d'intervention sportifs ou artistiques adaptées à des fins de prévention, de réadaptation, d'inclusion, d'éducation ou de participation sociale.


Au-delà de l'accessibilité de la pratique, elle cherche surtout à créer les conditions du développement d'un projet personnel d'activité physique durable, qui s'intègre au parcours de vie des individus.



Une orientation nationale :


  • décret du 24 décembre 2012

  • L’article 144 de la loi n° 2016‐41 du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé

  • Le décret n° 2016‐1990 du 30 décembre 2016 :

  1. Fixe les conditions de dispensation

  2. Décrit l’activité physique adaptée

  3. Précise les intervenants concernés par la dispensation des activités physiques prescrites


En pratique :


Malgré ces dispositions gouvernementales, cette prescription de sport n’est pas pour le moment pris en charge par la sécurité sociale.


Certaines mutuelles prennent en charge.


Les bienfaits de l’activité physique en général :


La pratique régulière d’une activité physique, même d’intensité modérée, est un facteur majeur de prévention des principales pathologies chroniques (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète….)


Chez les personnes sédentaires -> réduction de :

  • 30% du risque cardiopathie

  • 27% du risque de diabète

  • 21 à 25% du risque de cancer du sein et du colon


La reprise d’une activité physique régulière adaptée est un élément majeur du traitement des principales pathologies chroniques (cardiopathies ischémiques, bronchopathies chroniques obstructives, obésité et diabète de type 2, maladies neurologiques, rhumatismales et dégénératives….).


L’activité physique et sportive régulière est un déterminant majeur de l’état de santé des individus et des populations à tous les âges de la vie.


Même d’intensité modérée, elle diminue la mortalité et augmente la qualité de vie.


Elle permet d’assurer une croissance harmonieuse chez l’enfant et l’adolescent.


Elle est associée à une amélioration de la santé mentale (anxiété, dépression).


Source Inserm- Expertise collective « Activité physique » (2008) et Anses – Avis et rapport relatifs à l’ « Actualisation des repères du PNNS : Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité », 2016



Mon savoir faire


Diplômé en sport santé par un CQP APSPM (Activités Physiques Sur Prescription Médicale) mon rôle est d’assurer l’éducation pour la santé et d’évaluer la situation initiale des pratiquants afin de concevoir, de planifier, de mettre en œuvre et d’évaluer un programme d’activités physiques.


En tant que professionnel de l’activité physique adapté, je dispose officiellement des prérogatives pour dispenser une activité physique aux patients atteints d’une affection de longue durée ou atteints d’une maladie chronique.


Par ailleurs, j’anime depuis plus de 5 ans :

  • des ateliers et programmes sur la prévention des chutes par l’activité physique ;

  • des ateliers et programmes d'activité physiques pour les personnes touchés par le diabète ;

  • des séances d'arts martiaux adaptés (arts martiaux internes chinois, Qi Qong, Bagua..) ;

  • des marches, promenades et randonnées de proximité (diplômé ARPO)



La méthode :


1. Le point de départ est votre prescription médicale

Elle indique : Ce que permet ou pas votre état de santé , quel type d’activité sportive vous est adaptée, la fréquence..


2. Entretien d’accueil et tests

Nous aurons un rendez-vous d’échange au sujet de vos attentes et nous réaliserons des tests simples de condition physique (le bilan de ces tests sera transmis à votre médecin prescripteur).


Ce rendez-vous et ce bilan de forme m’est essentiel pour la construction d’un programme ou d’un cycle de séances adaptées.


C’est à l’issue de ce premier entretien que je vous proposerai un devis pour l’ensemble du cycle (j’adopte une politique de prix solidaire qui se veut le plus accessible possible).


3. La pratique et le bilan intermédiaire

4. Le bilan final (3, 6 ou 12 mois..)



Sport Santé, ALD, maladie chronique
Les étapes

Quelques éléments complémentaires :


L’activité physique est définit comme tout mouvement corporel produit par les muscles qui requiert une dépense d’énergie ce qui comprend les mouvements effectués en travaillant, en jouant, en accomplissant les tâches ménagères, en se déplaçant et pendant les activités de loisirs.


Recommandations mondiales et françaises en activité physique et sédentarité pour la population générale



N'hésitez pas à visiter mon site ou me contacter pour plus d'informations


Pour prendre rdv (choisir la rubrique Coaching SSBE Sport Santé Bien-être) :